GroupesFAQAccueilRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [N64] La sélec' du staff !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dragon-blue
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 12949
Date d'inscription : 03/11/2008
Age : 24
Humeur : 5 ans o/

MessageSujet: [N64] La sélec' du staff !   Ven 25 Mai 2012 - 11:32



The Legend of Zelda : Ocarina of Time
The Legend of Zelda : Ocarina of Time, ou quand le jeu-vidéo tends vers l'art... Ca va être très difficile d'être objectif, sachant que je considère ce jeu comme mon préféré, et pire comme le meilleur jeu-vidéo jamais créé xD. Ocarina of Time nous présente la véritable histoire d'Hyrule, celle qui a servi de pilier central à la chronologie de la série. Les terres d'Hyrule furent créer par 3 déesses : Dyn, Farore et Nayru, qui formèrent une fois leur travail achevé 3 triangles d'or du nom de triforce. Si jamais un homme aux intentions noires venait à s’approprier cette triforce, alors le chaos régnera sur Hyrule. C'est ainsi que Link, un Hylien abandonné dans un village Kokiri, aura pour quête d’empêcher un tel désastre arriver. Scénario classique, mais qui prends de l'ampleur au fur et à mesure qu'on avance dans le jeu, les peuples n'ont jamais été aussi présents et il est difficile de ne pas s'y attacher. Gorons, Zoras, Kokiris, Gérudos, etc... tous aideront Link tout au long de sa quête, tout comme Link devra les aider à sortir de situations parfois tragiques. Le jeu est long et se divise en 2 parties : Link enfant et Link adulte où chacun adopte son propre armement, son propre gameplay. Hyrule est vaste et son univers varié et cohérent : Bois perdus, Ranch Lonlon, Lac Hylia, Fleuve Zora, Village Goron, etc... Se balader à cheval et arpenter la plaine d'Hyrule est un véritable régal, d'autant plus quand on a une musique derrière qui suit le rythme de la journée et devient plus douce à la nuit tombée. En parlant des musiques, Ocarina of Time est juste merveilleux, tout colle parfaitement à chaque ambiance, Koji Kondo a fait un travail de maitre. D'ailleurs, c'est la première fois dans un jeu que la musique prends une place aussi importante dans le Gameplay avec les chants à l'ocarina (impossible de ne pas les connaitre par coeur) qui permettront de se téléporter, de créer des tempêtes, de basculer jour/nuit, d’appeler Epona la jument de Link et plein d'autres choses utiles. Niveau graphique, nous avons à faire au premier Zelda 3D, qui certes a un peu vieilli sur le plan de la technique, mais l'intégralité de son charme est conservé. Pour résumer, Ocarina of Time est un jeu d'aventure qui se vit, et qui marque de part son ambiance unique qui ne se retrouve dans aucun autre Zelda, sauf Majora's Mask. Une expérience immanquable.




Super Mario 64
C'est assez difficile de parler d'un des jeux les plus cultes de tout les temps, alors je vais essayer de vous expliquer pourquoi Mario 64 fait partie de ce cercle très restreint de jeux qui ont marqué à tout jamais le jeu vidéo. Ce sont les débuts de la 3D et beaucoup se cassent les dents. Mais de rares élus comme OOT et Mario 64 réussissent avec brio et s'imposent comme des références en leur genre. Mario 64, c'est d'abord une perle de maniabilité. Mario est plus agile que jamais et a toute une panoplie de sauts. Saut en longueur, triple saut, rebond sur le mur, salto arrière...Bref, c'est un bonheur de manier le plombier dans tout ces environnements en 3D, tout plus cultes les uns que les autres. Des mondes aquatiques au monde sympathique des bomb-omb en passant par celui des géants, le level design se veut diversifié et chaque niveau est agréable à parcourir. On retrouve également les habituelles musiques cultes de la série, qui vous tiendront compagnie pour votre plus grand plaisir. La durée de vie est aussi très correcte puisque récolter toutes les étoiles ne sera pas un défi aussi facile qui vous ne le pensez. Un plombier moustachu, des mondes diversifiés, un level-design exemplaire, une bonne durée de vie, des musiques entraînantes. Super Mario 64 est culte, tout simplement.




Banjo & Kazooie
Choisir un jeu parmi de nombreuses perles sur chaque console est une tache ardue. La N64 avait de nombreux jeux mémorable dont j'en citerai donc que 1 seul ici malheureusement : Banjo et Kazooie. Qu'est-ce que c'est? C'est surement l'un ou même peut être la dernière production importante du studio Rare pour le compte de Nintendo. On incarne un Ours qui doit sauver sa soeur enlever par une méchante sorcière, il est accompagné dans sa quête par son ami oiseau Kazooie. Rare réussi avec cette licence à créer une licence qui rivalise clairement avec le célèbre plombier à la casquette rouge. Une réalisation propre et digne de la N64, des décors vastes et variés, un univers aussi loufoque et rêveur que ce que nous propose Nintendo, une durée de Vie énorme si on tient à ramasser chaque pièce de puzzle, notes de musiques et Jungio de chaque monde, une bande son et des bruitage variés et loufoque. Cette licence montre qu'il était possible de créer un titre et des protagonistes aussi marquant que le plombier rouge sans pour autant lui faire de l'ombre. On regretterait presque que Nintendo n'ait pas gardé cette licence si porteuse dans le genre Plate-forme sur N64. C'est simple si vous avez des jeux de plate-forme que vous devez faire sur N64, c'est certes le premier passage de Mario dans la 3D mais surtout Banjo & Kazooie et même la suite Banjo Tooie.




The Legend of Zelda : Majora's Mask
Bonjour à vous membres de GN pour cette select du Staff sur la Nintendo 64 ! Cette fois ci je vais vous présentez mon jeu préférer qui est unique à son genre et qui est pour moi le meilleur opus de sa série, je parle de The Legend Of Zelda : Majora’s Mask. Petite présentation du jeu, Majora’s Mask est un jeu faisant partie de la série Zelda éditer et développer par Nintendo, sortie le 17 Novembre 2000 donc 2 ans après Ocarina Of Time. Passons à l’histoire maintenant, Link ayant perdu un ami qui lui est chère partie à sa recherche dans les bois perdu, loin d’Hyrule. Soudain quand Link ne s’y attendais pas, des fées du nom de Taël et Taya le fit tomber d’Epona pour qu’un Skull Kid portant un Masque étrange puisse lui dérober ses objets. Link se réveilla et essaya d’attraper Skull Kid qui lui a volé l’Ocarina du Temps que la princesse Zelda lui a confié mais Skull Kid prit Epona et Link s’accrocha à lui jusqu’à tomber dans un trou sans fond pour atterrir sur une fleur mojo. Skull Kid utilisa un pouvoir étrange qui transforma Link en Peste Mojo, Taya se fit aussi enfermer avec Link sans le vouloir et ils devront tout deux retrouver Skull Kid. Après avoir passé un étrange passage Link se retrouva à Termina, un monde parallèle à Hyrule ou Link rencontra le vendeur de masques qui lui explique que Skull Kid lui a aussi volé le masque maléfique qui est le Majora’s Mask. Link et Taya auront seulement 3 jours pas plus pour réunir les masques et reprendre détruire Majora’s pour éviter que la lune que Skull Kid a dévié s’abatte sur Termina, heureusement que l’ocarina du temps est là pour vous aidez. Dans se jeu on retrouve bien sûr tout les personnages de Ocarina Of Time même ceux qu’on ne voit pas trop et qui sont laissé en arrière plan comme l’astronome qui est un personnage important dans Majora’s Mask mais aussi de nouvelles personnalité inédite comme les Bombers ou encore les danseuses de nuit. Tout c’est personnages que vous rencontrerez réagiront à la fin de leurs monde, certains voudront quitter à tout prix Termina et d’autres veulent rester pour une raison importante pour eux. A chaque quêtes que vous réussirez une morale vous sera donné, peut être que le jeu a une histoire sombre et même malsain mais ce n’est pas ce qui lui empêche de garder des couleurs. Un très bon jeu que je recommande à tout le monde.




Pokémon Stadium 2
Me voilà de retour peuple de GN et cette fois-ci pour la sélec Nintendo 64 où je vais vous présenter : Pokémon Stadium 2 (bruit de tonnerre). Développée et éditer par Nintendo et sortie le 6 octobre 2001 dans notre joyeuse contré, Pokémon Stadium permettait de livrer des combats de Pokémon avec l'équipe de son choix. Tous les Pokémon des deux premières versions y était présente à l'exception de : Ho-oH, Lugia, Mewtwo et Mew (qu'ils étaient possible de rajouter en les capturant dans une version à part et avec le transfert pack etc.) Ce jeu qui n'a rien de bien amusant et qui semble d'une monotonie extrême était à mieux d'enfant de 6 ans,un chef-d'oeuvre vidéo ludique et ce pour plusieurs raisons : Tout d'abord, car on pouvait jouer avec tous les Pokémon que l'on voulait (excepter vous savez qui) plus besoin de monter un Tyranocif ou un Dracoloss, il était disponible o/ bien sûr les attaque que possédais les pokémon était préalablement défini mais, vous pouviez quand jouer avec votre équipe de la version bleu, rouge, jaune, or, argent ou cristal via les transfert pack que vous avez si vous achetez Pokémon Stadium 1. Bien sûr certain me diront (enfin je ne crois pas) "Et si notre Pokémon préféré c'est un simple Nidoran mâle ?". Dieux vous bénisse, les attaque des petits Pokémons (Roucool, Nidoran mâle, Embrylex...) sont bien plus puissante que celle de leur gros homologue (Nidoking, Roucarnage, Tyranocif...) ainsi vous vous retrouvez avec soit un Nidoking possédant charge et toxic ou avec un Nidoran mâle avec Blizzard et déflagration (Magique). Passons maintenant aux autres aspect de ce jeu en parlant des différentes options proposées : Le Stadium : Bon ça parle de lui-même c'est le combat solo à réussir sois même (l'essence même du jeux) les arène (même chose que les Stadiums mais, au bout y a Mewtow ! Je vous l'avez pas dit ?) le combat libre ( l'option qui permet de montrer à ces amis qu'on est un meilleur tacticien pokémon qu'eux) la maison (osef) jouer à Pokémon sur votre télé via le transfert pack (jouissif et permettait à l'époque une économie non négligeable de piles) la bibliothèque (Là vous apprendrez tout ce qu'il y a à apprendre sur les deux premières versions) et enfin les minis jeux qui sont je l'admets fort sympathique avec des jeux de réflexes mais, aussi d'habilité ou encore de fourberie. Au final Pokémon stadium 2 est un jeu qui divertira pendant longtemps les fan de la série avec une durée de vie inversement proportionnelle à l'àge, on regrette que Pokémon Battle révolution ne soit pas un réchauffer de ce jeu qui nous permettait de voir nos Pokémon se battre tout en 3D (tien ça aussi j'ai oublié de le mentionner) faisant pleurer de bonheur nos petits yeux d'enfant et de malheur ceux de nos frères et sœurs à qui on avait effacé la partie (non ce n'est pas du vécus). il y a encore bien de choses à préciser mais, ce n'est pas un test donc un conseil : Essayez.




Super Smash Bros.
N'ayant pas forcément eu l'occasion de jouer énormément à cette console, qui n'est autre que la Nintendo 64, il n'y a que quelque jeu qui sont restés dans ma mémoire. C'est le cas du tout premier Super Smash, Super Smash Bros.. Sorti le 17 Décembre 1999 en Europe, développé par HAL Corp & Avit Inc. et édité par Nintendo, le jeu a marqué toute une génération. Pour ceux qui ne connaîtrait pas la série, Super Smash, c'est un jeu de combat qui vous permettra de pouvoir enfin vous défouler sur les personnages Nintendo. Vous pourrez enfin, balancez Mario, dégommer Zelda, et tout ça grâce à Fox ou d'autres personnages connus du monde de Nintendo. Vous pouvez jouer de 1 à 4 joueurs en simultané sur le même écran, ce qui est vraiment pas mal pour l'époque. De plus, le jeu utilise les mêmes contrôles pour chaque personnages, ce qui facilite la prise en main. Ne comptez pas sur une barre de cœur ou une jauge de vie, et c'est là que le jeu se démarque, mais vous verrez les points de dégâts que vos adversaires vous feront subir sous forme de pourcentages. Ce pourcentage augmentera au fur et à mesure des coups reçu. Au delà de 100 %, vous êtes susceptible de sortir de la zone de jeu et de perdre une vie. Les coups effectuer par chaque personnage sont directement tiré de leur propre univers, chacun étant assez différents. Vous aurez aussi accès à des objets spéciales tel que la batte de base-ball ou encore le sabre laser, grandement inspiré de Star Wars. Vous aurez la possibilité de jouer à 5 modes de jeu différents : le mode classique à 1 joueur, vous laissant seul face à vos ennemis à terrasser un à un, pour accéder au seul boss du jeu qui n'est autre que Créa-Main, un gant blanc volant que vous devrez réduire à néant, le mode pulvériser les cibles, le mode activez les plateformes, dans lequel vous devrez activer dix plates-formes en y posant le pied (simple seulement sur le papier), le mode entraînement et le mode multijoueurs qui se révèlent être le gros point fort du jeu, puisqu'il est paramétrable entièrement et qu'il comprend presque 2 autres mode à lui tout seul : le mode Temps et le mode Vies. Du côté musique, le studio de développement à principalement choisi de reprendre les thèmes principaux de chaque univers, ne laissant pas forcément la place à beaucoup de nouveauté. C'est un jeu qui m'a marqué puisque c'était mon premier jeu de "combat", en commençant en multijoueurs, je me souvient n'y avoir rien compris avec mon jeune âge, mais m'être vraiment amusé.




Donkey Kong 64
Donkey Kong 64, seul donkey kong de la 64. Il est aussi le seul vrai Donkey Kong en 3D à ce jour. Pour autant malgré la plupart des sagas 2D qui se sont votrer dans leur passage en 3D, Donkey Kong a su tenir bon avec un excellent épisode de la saga de notre gorille préféré ! On va donc commencer avec tous les trucs les moins apportants pour finir avec le gameplay et mon avis. Niveau graphime, rien à dire ce n'est pas le plus beaux jeux de la 64 cependant, c'est loin d'être le plus moche. On a donc d'excellent graphisme pour la console de Nintendo. Niveau bande-son je n'ai jamais été dessus par Nintendo à ce niveau et c'est encore une réussite dans ce domaine, les musiques donne un côté nostalgique ou nostalgeek à ce qui aurait joués au jeu il y a fort longtemps. Ensuite pour les levels du jeu, on pourrait a première vu s'attendre à des levels "jungles" bien typhique, et bien non ! Digne d'un Mario 64 ou d'un Banjo & Kazooie, (sur lequel je reviendrais après) Donkey Kong 64 a des levels originaux et différents, on commencera par la jungle, normal me dirait vous pour ensuite passé par le désert et finir avec la forteresse de King K.Rool qui s'avère être encore une fois l'anti-protagoniste du jeu. Niveau scénario c'est sympas, la forteresse flottante de King K.Rool vient s'échoué près de l'île des Kongs et bien sur y mettre la pagaille en enfermant les compagnons de donkey dans des cages ! Donkey va donc aller sauver tout ces petits camarades : Diddy Kong, Dixxie Kong, Lanky Kong, et Chuncky Kong. Après avoir sauver chacun d'entre eux vous aurez le plaisir de jouer avec ces derniers ! Chacun ayant leur avantages et leurs inconvénients, exemple : Lanky Kong peut marche sur ses mains pour gravir les pentes les plus penchés et Chuncky Kong peu soulever les gros poids mais cela ne l'émpéche pas d'avoir une peur bleu pour la moindre souri, ce qui rajoute de l'humour au jeu qui en soit en est déjà bien remplis. Déjà par le rap des kongs en guise d'intro ou les personnages qui sont en soit complétement loufoques ! Continuons sur le gameplay où je vais revenir sur une comparaison faite plus haut "Banjo & Kazooie". En effet DK64 ressemblent beaucoup à ce chef-d'oeuvre de la 64, par son gameplay d'aventure/plates-formes en 3D ou son système d'accés aux levels à partir de porte. Autremendit ce sera un bon jeu a test pour les fans de la saga Banjo ! Et donc je vais finir avec mon avis qui sera mélioratif sinon je n'aurai pas pris ce jeu pour la séléction du Staff. Donkey Kong 64 est un excellent jeux de plates-formes et d'aventures en 3D qui plaira à petit et grand, fan de Banjo&Kazooie, fan de Mario 64, fan des Donkey Kong, bref à tout le monde ! Par son gameplay innovant, son ambiance décalé, sa bande-son nostalgique et ses graphismes enchanteurs ! Un des meilleurs jeux de la Nintendo 64 ! "


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pixel
Hey Listen !
Hey Listen !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1509
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 18
Humeur : Breaking - Breaking - Breaking Bad, Walking - Walking - Walking Dead ♪

MessageSujet: Re: [N64] La sélec' du staff !   Ven 25 Mai 2012 - 11:43

Très belle selec' du Staff Wink
Comme l'a dit Delta, c'est les membres du Staff qui choisissent mais je pense que Pokémon Stadium aurait put être remplacé par d'autres jeux surement plus méritant comme Lylat Wars ou F-Zero X pour ne citer qu'eux.

_________________

I'm sorry it turned out like this.
I'm really happy you could be with me just before the end...
Thanks... I'm going to where is Mom now...
Lucas, I hope we meet again someday...
Bye. Thank you... I'm Sorry... I'm sure we'll meet again...

- Mother 3 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris Duran
Hey Listen !
Hey Listen !
avatar

Masculin Nombre de messages : 1575
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 18
Humeur : Optic Blast !

MessageSujet: Re: [N64] La sélec' du staff !   Ven 25 Mai 2012 - 12:42

Bah encore aurait il fallut que Pikmin ai jouer a ces jeux et ai aimer le genre :sisi:
C'est vraiment par rapport aux gouts du staff niveau genre de jeu,ça m'éttone pas tellement personnellement de voir Pikmin voter pour Pokemon Stadium 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [N64] La sélec' du staff !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[N64] La sélec' du staff !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Génération Nintendo :: Forums Nintendo :: Consoles Retro :: N64-
Sauter vers: